Vapoter à 0 mg/ml : une fausse bonne idée ?

Certains vapoteurs pensent qu’il est préférable de vapoter avec le taux de nicotine le plus bas possible, à 0mg/ml. Mais qu’en est-il vraiment ? À quel moment peut-on vapoter un e liquide non nicotiné ? Cette pratique est-elle vraiment recommandée ? Éléments de réponse dans notre article. 

POURQUOI VAPOTER UN E-LIQUIDE À 0 MG/ML ?

Il existe de nombreuses raisons de vouloir vapoter un liquide cigarette électronique à 0mg/ml :

  • Vous êtes un petit fumeur : vous fumez moins de 10 cigarettes par jour et/ou vous ne ressentez pas une sensation très prononcée de manque à la nicotine. 

Pour en savoir plus, consultez notre article : « Quelle cigarette électronique pour un petit fumeur ? » 

  • La fin du sevrage : Vous vapotez depuis déjà un moment et vous pensez pouvoir désormais vous passer totalement de nicotine dans vos e liquides.
  • La dépendance psychologique : Vous ne ressentez pas de manque particulier à la nicotine, en revanche vous vous sentez dépendant de la gestuelle liée à la cigarette classique.

QUELS SONT LES AVANTAGES D'UN E-LIQUIDE SANS NICOTINE ?


Vapoter un liquide e cigarette sans nicotine comporte plusieurs avantages. Le premier étant bien sûr de ne pas contenir de nicotine. C’est en effet cette dernière qui crée une relation de dépendance. Se passer de nicotine revient donc à s’en affranchir. 

De même, pour les fumeurs qui ressentent davantage de dépendance au geste qu’à la nicotine elle-même, la cigarette électronique permet de conserver la gestuelle du fumeur sans les substances nocives contenues une cigarette traditionnelle. 

Rappelons qu’une cigarette contient, en plus de la nicotine, de nombreux composants toxiques comme le goudron et le monoxyde de carbone auxquels vient s’ajouter le phénomène de combustion

Enfin, le choix du taux de la nicotine contenue dans un liquide cigarette électronique dépend véritablement de chaque vapoteur.



À CHAQUE VAPOTEUR SA MÉTHODE DE SEVRAGE


La règle en matière de sevrage tabagique ? Il n’y a en a pas ! Certains fumeurs parviennent à arrêter du jour au lendemain, sans l’aide d’aucun substitut nicotinique. D’autres y parviennent après des années d’efforts et de multiples rechutes. Ne vous découragez pas !

Il existe malgré tout des constantes dans le processus de sevrage tabagique à l’aide d’une cigarette électronique. La plupart des vapoteurs débutants commencent avec un e liquide nicotiné selon leur profil de fumeur :

  • Fumeur occasionnel : entre 3 et 6 mg/ml
  • Fumeur modéré : entre 6 et 11 mg/ml
  • Fumeur invétéré : entre 11 et 16 mg/ml

Le passage de la cigarette classique à la e-cigarette constitue en soi une première grande avancée vers le sevrage tabagique. La seconde étape consiste ensuite à diminuer le taux de nicotine contenu dans le e liquide. 

Certains gros fumeurs passent directement aux e liquides à 6mg/ml quand d’autres préfèrent ressentir le hit en gorge avec un e liquide plus chargé en nicotine. 

Il n’existe qu’une seule façon de trouver le taux de nicotine qui vous convient : essayer différents e liquides nicotinés jusqu’à trouver celui qui vous correspond ! Autre indicateur, observer la sensation de manque quand vous êtes dans l’impossibilité de fumer vous permettra d’évaluer votre degré de dépendance à la nicotine. 

UN SEUL MOT D'ORDRE : ÉVITER LA RECHUTE !

Stopper la cigarette traditionnelle n’est pas toujours chose aisée. C’est pourquoi il existe autant de dispositifs pour vous y aider. Pourquoi ne pas consulter un tabacologue pour y parvenir ? Vous sentir accompagné(e) peut parfois être la clef du succès

Même si vous fumez depuis longtemps, prenez votre temps pour diminuer votre taux de nicotine. Sachez que le risque de rechute réside davantage dans le sous-dosage. Ce qui va à l’encontre de votre objectif principal : arrêter de fumer !

Alors même si vous êtes pressé(e) de vapoter un liquide e cigarette à 0 mg/ml, n’oubliez pas que le danger le plus menaçant vient des ajouts contenus dans la cigarette et non de la nicotine elle-même.

Alors vapoter un liquide cigarette électronique à 0mg/ml est-il une fausse bonne idée ? Oui, si vous allez trop vite sans respecter vos besoins en nicotine. Non, si vous êtes réellement prêt(e) physiquement et psychologiquement à passer le cap. Dans tous les cas, surtout restez confiant(e) ! La route vers le sevrage tabagique est rarement linéaire mais elle en vaut toujours la peine. 

Laisser un commentaire