Voyager avec une vapoteuse

Aujourd'hui, voyager avec une vapoteuse est soumis à des règles de transport assez strictes. Tour d'horizon des règles à connaître pour voyager avec une cigarette électronique.


Voyager en avion avec sa vapoteuse
Pour voyager en toute sérénité en avion avec votre cigarette électronique, plusieurs précautions sont à prendre, que ce soit pour le transport ou l'utilisation. Suite à des incidents survenus de manière accidentelle, les batteries de cigarettes électroniques sont désormais interdites dans les soutes. Le transport est autorisé en cabine. Les batteries de rechange doivent être dans un emballage isolant (ou emballage d'origine). Les recharges de batteries ne sont pas autorisés dans les cabines.

Concernant les e-liquides, il est autorisé de la transporter en cabine ou en soute à condition de respecter scrupuleusement les consignes suivantes : chaque flacon ne doit pas dépasser 100 ml et doit être placé dans un sac plastique transparent et hermétique. Un seul sac plastique est autorisé par passager, aux dimensions de 20 x 20 cm et ne doit pas dépasser 1 litre de contenance totale. Si vous transportez vos e-liquides dans la soute, n'oubliez pas que celle-ci est soumise à la pressurisation. Il est dans ce cas conseillé de les placer dans une boite en plastique fermée et hermétique.


Voyager en bus avec sa vapoteuse
Les contraintes pour transporter une cigarette électronique dans un bus sont beaucoup moins nombreuses. Il faut éteindre sa vapoteuse et la placer dans un sac ou dans une poche. Si vous avez des accus de rechange, il faut les protéger et éviter tout contact avec des pièces métalliques (pièce de monnaie, clefs etc).

En ce qui concernant l'utilisation des vapoteuses dans un bus, celle-ci est réglementée par le décret n°2017-633, qui entrera en vigueur le 1er octobre 2017 : le vapotage est interdit dans les bus fermés. Il est autorisé dans les bus ouverts ainsi que dans les abris bus. On retiendra également que les interdictions de fumer ne valent pas interdiction de vapoter et que les interdictions de vapoter doivent faire l'objet d'une signalétique.


Voyager en train avec sa vapoteuse
La réglementation des cigarettes électroniques dans les trains et dans les gares est sensiblement identique à la réglementation des cigarettes électroniques dans les bus et les gares de bus : il est interdit de vapoter à bord d'un train.

En ce qui concerne les gares et les quais ouverts, il n'existe pas d'interdiction légale d'y vapoter. Si le vapotage y est interdit, cela doit faire l'objet d'une signalétique précise.

Si vous avez le moindre doute sur le transport et l'utilisation de votre cigarette électronique, n'hésitez à vous rapprocher de votre compagnie de transport qui vous donnera les informations complètes.


[ Retour à l'accueil du Blog Nhoss ]
 








payment livraison securite-paiement livraison-offerte