Le clearomiseur est une pièce maîtresse d'une cigarette électronique. Pour bien choisir son clearomiseur, il faut d'abord bien comprendre son fonctionnement. Globalement, le design et les caractéristiques sont propres à chaque modèle de clearomiseur mais la conception reste la même. Pour vous aider à bien choisir votre clearomiseur, nous allons vous expliquer sa composition et son fonctionnement.

DE QUOI EST COMPOSÉ UN CLEAROMISEUR ?


Comme nous vous le disions plus haut, la conception d'un clearomiseur est assez similaire d'un modèle à un autre. Les clearomiseurs ont beaucoup évolué ces dernières années pour vous apporter un qualité de vape proche de la perfection. Mais ce n'est pas le seul critère à prendre en compte pour son achat. Le design, la capacité du réservoir, l'ouverture... Découvrez la composition d'un clearomiseur.

composition clearomiseur


Embout buccal : aussi appelé drip tip, l'embout buccal permet d'aspirer la vapeur produite par le clearomiseur. En plastique ou en résine, il existe plusieurs tailles d'embouts buccaux plus ou moins grands et dont le diamètre peut également varier afin de s'adapter à chaque vapoteur. Selon les modèles de cigarette électronique, l'embout buccal peut se retirer pour être nettoyé. Il n'est pas sans rappeler que de la condensation peut se former dans l'embout buccal et qu'un entretien régulier est recommandé.

Top cap : ce n'est plus ni moins la pièce qui permet de remplir le réservoir avec son e-liquide lorsque le remplissage se fait par le haut. Certains modèles de top cap sont amovibles notamment pour pouvoir accéder à la résistance. Lorsque cette pièce n'est pas amovible, le changement de résistance se fait généralement par le bas du clearomiseur.

Réservoir : communément appelé tank dans le jargon des vapoteurs, le réservoir permet de contenir le e-liquide. Selon les modèles de clearomiseur, sa composition peut varier. Ici il s'agit d'un modèle avec une partie en métal et une partie en pyrex. Cependant, de plus en plus de clearomiseurs possèdent désormais un tube pyrex. Si celui-ci casse, c'est en effet plus simple pour le remplacer.

Résistance : c'est le cœur du clearomiseur. C'est grâce à cette petite pièce que la vapeur est produite. Il existe de nombreux modèles de résistances pour répondre à des critères différents selon les vapoteurs. Certains aiment en effet avoir une vapeur chaude, d'autres un maximum de vapeur ou un tirage serré. En savoir plus sur les résistances de cigarette électronique.

Base : en bas du clearomiseur se trouve la base, partie sur laquelle se visse le réservoir (ou s'emboîte le tube pyrex si le réservoir est constitué de pyrex). Sur cette base, on peut également trouver une bague de réglage du flux d'air, aussi appelée airflow, pour gérer la quantité d'air qui arrive dans le clearomiseur : plus le flux d'air est faible et plus le tirage est serré. Au contraire, plus la bague est ouverte et plus le tirage est important pour un maximum de vapeur. Parfois, l'airflow se situe sur la partie haute d'un clearomiseur mais cela reste relativement rare.

FONCTIONNEMENT D'UN CLEAROMISEUR


Après avoir installé la résistance, en ayant pris soin de procéder à son amorçage, et après avoir rempli le réservoir avec votre e-liquide, vous pouvez désormais utiliser votre clearomiseur. Mais comment fonctionne t-il ? La résistance est constituée de coton et d'un fil résistif. Lorsque vous appuyez sur le contacteur, le coton imbibé de e-liquide est chauffé par le fil résistif permettant la transformation de e-liquide en vapeur. Selon le type de résistance installée et le réglage de l'airflow, vous pouvez régler le tirage d'air et le volume de vapeur. On parle alors d'inhalation directe ou d'inhalation indirecte.

RECHERCHE ASSOCIÉE

clearomiseur aeris clearomiseur apollo clearomiseur iliko





payment livraison securite-paiement livraison-offerte